Interview avec Jane Portman - l’audit UI/UX

Dans cette interview, Jane Portman nous parle des moments auxquels faire des évaluations. Jane est consultante en UI/UX, fondatrice de Tiny Reminder, and auteure de “The UI Audit.” Vous pouvez la suivre sur Twitter, sur son blogue, ou l’écouter dans son podcast, UI Breakfast Podcast. Merci Jane !

Dans cette série de billets, nous interviewons des professionnels à propos de l'importance de faire des évaluations d'utilisabilité, des audits ergonomiques et des évaluations expertes.

Traduction de l'interview

Pourquoi devrait-on se servir des audit UI ?

Le concept de phase avant-projet existe depuis un moment et plusieurs personnes aiment faire une première phase de travail chargée au client avant même de faire une intervention, comme le roadmapping. L’audit UI est idéal pour ce type d'intervention pour les clients en design UI/UX et même n’importe quel projet logiciel, d’une manière fluide et flexible. Il peut être difficile de ne faire qu’un rapide tour de page, donc c’est plutôt une bonne idée de le faire payer séparément, de l’appeler un audit, d’y dédier un jour ou deux et de le faire en profondeur et de bien explorer le projet. C'est utile tant pour le client que pour le consultant parce que vous pouvez explorez le projet et profitez des heures que vous y passez, tout en vous faisant payer. C’est très bénéfique!

Et si le client a un budget limité, il aura quand même accès à la pointe de votre expertise, saura où il a besoin d'améliorations et il pourra facilement, après avoir reçu l’estimé, aller trouver quelqu’un d’autre, possiblement à un tarif moins élevé, et faire des changements abordables selon votre audit.

À quelle étape les audits sont-ils les plus utiles ?

Selon mon expérience, les audits sont plus utiles au début de la relation client lorsque débutez avec un nouveau client parce que ça réduit les risques pour les deux et ça prépare le terrain pour un projet futur. Vous pouvez vous en servir à l’intérieur d’un projet mais c’est plus l’atmosphère de travail et vous ne faites pas que l’audit. J’aime préparer des exemples de bogues, ou quelque chose comme ça, qui est déjà plus actionnable. Mais dans l’audit vous suggérez des changements et c’est mieux pour la phase avant-projet.

Comment définissez-vous la checklist d’utilisabilité dans votre livre ?

"The UI Audit" est un système pour auditer des interfaces utilisateurs et des applications web. J'applique la même checklist d’utilisabilité à chaque écran que je considère comme une surface pour la même méthode. La méthode vient des mes années d’expérience et aussi des multiples audits des applications web que j'ai pu faire. C’est le résultat des expériences, des recherches et d’essayer de trouver une logique commune de base applicable pour les humains et pas forcément pour les designers UX.

Merci Jane!

Commentaires

Prêt à simplifier votre processus d’évaluation d’interface?

Essayez Capian gratuitement