ecoledagriculture.fr

Comment le tech peut aider l'agriculture

Vous souvenez-vous du film “Les Gremlins” sorti au milieu des années 80 ? Et bien la technologie est un peu équivalente à ces petits êtres, ça peut être tout beau et tout mignon dépendamment de ce que l’on fait avec  !

Tout au long de notre évolution technologique, l’agriculture a été une des premières industries où on a dû investir massivement en recherche et développement pour permettre d’augmenter les rendements. On ne cesse d’utiliser de plus en plus d’objets connectés, de robots ou encore de logiciels qui permettent d’aider les agriculteurs dans leurs travaux. Le secteur agricole possède d’ailleurs la deuxième place du marché technologique juste après l'industrie. Voici quelques exemples qui vous montreront l'utilité de l’utilisation de la technologie dans l’agriculture.

La technologie peut être utilisée dans plusieurs domaines, que ce soit les machines, ou alors les engrais, ou même sur les graines elles-mêmes (dans ce cas la on parle de révolution verte).

Animaux et Végétaux !

Il peut exister plusieurs raisons pour lesquelles la technologie est utilisée pour les végétaux, très généralement ce sont des drones qui sont employés, en effet ces engins ne sont plus seulement utilisés dans le cinéma ou pour le divertissement, mais bien pour des actions bien concrètes au sein du monde agricole ! On peut citer les drones d'épandage qui servent à simplifier la manière dont les agriculteurs traitent leurs plantations. Avec un drone d’épandage, il devient bien plus facile: 

  • Traiter plus précisément les zones qui en ont besoin et par conséquent de procéder à une optimisation de la quantité de produits phytosanitaires que l’on utilisera au global. Les drones auront donc comme impact direct la réduction de fruits et légumes OGM sur le marché.
  • À certains moments les agriculteurs ne peuvent pas atteindre certains emplacements à cause de la végétation, ou autres problèmes techniques, le drone d'épandage permettrait d’atteindre n’importe quel emplacement assez facilement.
  • Forte adaptabilité des drones vis-à-vis du type et de la quantité de produit à pulvériser en fonction des différents types de cultures et différents types de terres agricoles.

Pour ce qui est de l’élevage, les drones animaliers peuvent avoir un apport non négligeable au niveau de la surveillance, ils peuvent avoir plusieurs utilités, si la législation de votre pays le permet, vous pouvez vous en servir pour faire rentrer vos animaux à la ferme comme le ferait un chien de berger traditionnel ! Ils peuvent aussi vous servir à surveiller vos troupeaux, peu importe la race de vos animaux, pour pouvoir intervenir le plus rapidement possible en cas de problème et pour pouvoir économiser le temps nécessaire à faire une ronde de surveillance habituelle. Les drones peuvent aussi aider à détecter des possibles prédateurs venant chasser les bêtes.

Des technologies autres que les drones peuvent être utilisées dans les élevages, par exemple on a souvent vu des colliers connectés sur le bétail les pour qu’il puisse être localisé à n'importe quel moment. Et plus récemment on a pu goûter la science aux services du consommateur en voyant de la viande de laboratoire être goûtée, testée et approuvée par certaines institutions gouvernementales à travers le monde.

Culture en serre !

La culture en serre est aussi une des disciplines les plus prisées par la technologie, dans le sens ou l’amélioration pouvant être faite aux serres dites  “de base”. Les serres dites hautement technologiques offrent une pléthore d’équipements la plupart du temps totalement automatisés qui vous permettent de faire croître les plantations plus facilement et surtout avec un meilleur rendement, mais les serres à haute technologie possèdent aussi d’autres avantages : 

  •  Les serres permettent un contrôle accru des températures. 
  • Une protection accrue contre les intempéries.
  • Technologie permettant de capter la lumière solaire pour produire l’énergie nécessaire au dessalement de l’eau de mer et alimentation des serres hydroponiques.
  • Élimination des pesticides.
  • Possibilités de faire des produits bio plus intensément.
  • Récupération des eaux, chaleurs, émanations.

Certains groupes commencent d’ailleurs à proposer des serres que l’on peut poser sur les toits des bâtiments tel que certains supermarchés, c’est le cas de Montréal Lufa qui cultive des fruits et légumes sur les toits de Montréal et qui livre des paniers hebdomadaires personnalisables.

Ruche Connectés :

Les abeilles sont à l'origine d’une grande partie de notre alimentation, grâce à la pollinisation les abeilles permettent aux plantes de se développer. Malheureusement le nombre d’abeilles ne cesse de baisser et le nombre d'apiculteurs aussi par la même occasion. Les ruches connectées ont été inventées pour faciliter la vie des apiculteurs, les ruches peuvent être présentées sous diverses manières, soit une balance sur laquelle est posée la ruche, balance composée de capteur de température, de poids, ou encore de fréquence d’entrée et de sortie dans la ruche. Les ruches connectées permettent de faire chuter le taux de mortalité des abeilles d’environ 40%, les apiculteurs étant au courant en direct de comment vie la ruche peuvent prendre des décisions qui profiteront aux abeilles et qui leur permettront d'être traités le mieux possible. 

Pour les particuliers c’est un excellent moyen de surveiller et de faire pérenniser les ruches d'abeilles, et pour les professionnels c’est un moyen d’optimiser et d’améliorer le rendement des ruches, l’économie réalisée en temps de trajet et aussi importante, quand un professionnel reçoit l’indication comme quoi sa ruche a commencé la miellée, il peut aller à ce moment-là déplacer ses ruches vers les parterres de pollinisation, plus besoin de faire d’innombrables aller-retour dans le seul et unique but de vérifier si la miellée a débuté. 

Source : lenouvelliste 

Conclusion :

La technologie doit servir en premier lieu l’humain, avant il fallait près de 40 ans aux moines pour construire un moulin, aujourd’hui, nous avons a notre porté des technologies qui nous permettent de faire de l’agriculture et de l'élevage quasi sans aucune crainte des facteurs climatiques, avec toutes ces connaissances, nous pourrions collecter et utiliser les données recueillis par les expériences des agriculteurs se servant déjà de la technologie, pour l’améliorer encore plus et pour pouvoir enfin, faire de l’agriculture en harmonie avec la nature et de manière durable.

Commentaires

Prêt à simplifier votre processus d’évaluation d’interface?

Essayez Capian gratuitement